Chirurgie / Curetage de l'utérus – IVG - Aspiration

Le curetage de l'utérus – L'IVG - L'aspiration 

Le curetage à vise diagnostique et à vise thérapeutique de l'utérus est une intervention qui consiste à prélever le tissu interne de l'utérus dit endomètre.

Les indications du curetage sont nombreuses :

  •  pour le diagnostic d’anomalie de l'endomètre comme le cancer de l'endomètre, un polype, un trop grand développement de l’endomètre (hyperplasie)
  •  pour le traitement en urgence, sur des hémorragies péri ménopausiques ou lors d'une fausse couche précoce
  •  pour améliorer l'endomètre avant une prise en charge de procréation médicalement assistée.

L'interruption volontaire de grossesse, ou IVG, consiste à interrompre l’évolution de la grossesse volontairement dans un cadre légal. L'avortement est accessible à toute femme en situation de détresse du fait de sa grossesse. La pratique de l'interruption volontaire de grossesse (IVG) est réglementée et plusieurs étapes doivent être respectées, avant et après l'intervention.

Il existe deux méthodes d'interruptions de grossesse :

  •  méthode chirurgicale, elle peut être pratiquée jusqu'à la fin de la 12ème semaine de grossesse. Elle est exclusivement pratiquée en établissement de santé et nécessite dans la plupart des cas, une hospitalisation inférieure ou égale à 12 heures. Elle est pratiquée sous anesthésie locale ou générale. Elle consiste en une aspiration de l'œuf, précédée d'une dilatation du col de l'utérus au moyen d'un médicament. L’aspiration curetage est pratiquée en cas d’interruption de grossesse ou en cas de grossesse arrêtée (fausse couche, œuf clair) en l’absence d’expulsion spontanée complète. L’aspiration curetage est une intervention simple, de courte durée, qui peut être pratiquée en ambulatoire (sortie le jour même)
  •  méthode médicamenteuse, elle peut être pratiquée jusqu'à la fin de la 7ème semaine de grossesse soit en établissement de santé, soit dans le cabinet d'un médecin de ville. Elle est réalisée en 2 prises de médicaments à 48h d’intervalle, l'un interrompant la grossesse, l'autre provoquant des contractions et l'expulsion de l'embryon.

Nous Contacter